Manque de collagène : quels sont les signes ?

Manque de collagène : quels sont les signes ?

Le collagène est une protéine importante dont le corps a besoin pour garder une peau jeune et saine.

Il existe d’excellentes façons naturelles et non invasives de stimuler le collagène, mais il y a aussi plusieurs mythes qui l’entourent. Le manque de collagène a un effet néfaste pas seulement sur la peau mais sur tout le corps.

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est la forme la plus courante et la plus abondante de protéines dans l’organisme. On la trouve dans de nombreux tissus des muscles, des os, des tendons, des vaisseaux sanguins et du système digestif.

Cependant, lorsque les gens parlent de l’importance du collagène, ils font généralement référence à ses bienfaits pour la peau.

Les signes d’un manque de collagène

Voici les signes de carence en collagène :

Rides

L’un des plus grands signes de manque de collagène est l’apparition des rides et des ridules.  En effet, le collagène est responsable de donner à la peau sa structure. Ainsi, lorsqu’il y a moins de collagène, la peau n’est pas aussi ferme. Lorsque la peau perd de son élasticité et de sa fermeté, il en résulte souvent des rides.

Creusement des yeux et du visage

Quand vous regardez un enfant, une chose que vous pouvez remarquer est la plénitude de son visage et sa peau lisse. Le vieillissement provoque la disparition de cet aspect naturel et éclatant. Le vieillissement est l’une des principales causes de la perte de collagène.

En raison de l’épuisement du collagène, vous remarquerez peut-être que la région sous vos yeux semble plus creuse et plus foncée. Vos joues peuvent commencer à s’amincir.

Douleur articulaire

Le cartilage, le tissu caoutchouteux flottant qui recouvre les extrémités des os longs au niveau des articulations, est composé d’une grande quantité de collagène. La perte de collagène dans ces régions entraîne un plus grand mouvement osseux, ce qui peut causer des douleurs articulaires. En plus de causer de l’inconfort autour des articulations, la déplétion de collagène peut inhiber le mouvement – y compris le mouvement des ligaments et des tendons.

Perte de mobilité

Les maladies vasculaires du collagène, en particulier le lupus et la polyarthrite rhumatoïde, peuvent entraîner une perte de mobilité due à des lésions articulaires ou à une raideur entraînant une perte de mobilité. Les personnes atteintes de ces maladies ont une réponse immunitaire compromise, ce qui produit de l’inflammation dans le collagène qui entoure les articulations.

Problèmes de circulation sanguine

Le collagène constitue les parois des vaisseaux sanguins qui, à mesure que le collagène s’épuise, sont moins capables de réguler le flux sanguin. Les interruptions de la circulation sanguine peuvent entraîner des symptômes tels que des douleurs thoraciques, des étourdissements, de la fatigue et des maux de tête fréquents.

Cellulite

La cellulite se produit lorsque la couche de graisse sous la peau pousse vers le haut sur le tissu conjonctif, créant un aspect capitonné ou grumeleux. La perte de collagène entraîne une perte d’élasticité de la peau, ce qui peut contribuer au développement de la cellulite.

queen esthetique
queen esthetique