Qu’est-ce que la chirurgie des paupières ?

Qu’est-ce que la chirurgie des paupières ?

La blépharoplastie ou la chirurgie des paupières est une technique chirurgicale qui consiste à corriger l’excès de graisse, la peau et les muscles des paupières supérieures et inférieures ainsi que certaines caractéristiques qui donnent une apparence de vieillissement et de fatigue et peuvent même affecter la vision. La chirurgie des paupières peut également compléter d’autres techniques esthétiques faciales conçues, par exemple, pour corriger la flaccidité ou le rajeunissement du visage, ainsi que l’élimination des taches.

Qui est le candidat idéal pour une blépharoplastie ?

La chirurgie des paupières ou blépharoplastie est destinée aux patients qui cherchent à améliorer, et non à modifier radicalement, leur apparence faciale que ce soit pour des raisons esthétiques ou autres.

Les patients qui subissent cette intervention esthétique ont généralement 40 ans ou plus.Il peut y avoir des exceptions chez les patients plus jeunes qui sont plus prédisposés à avoir des sacs en raison de la génétique familiale.

Si le patient souffre de thyroïde, de manque de larmes, d’hypertension, de maladie cardiovasculaire, de glaucome ou de diabète, vous devez consulter votre ophtalmologiste plastique oculaire sur la faisabilité de réaliser une blépharoplastie, car de telles conditions médicales pourraient poser certaines complications.

Types de blépharoplastie :

Blépharoplastie supérieure

La blépharoplastie supérieure est une intervention chirurgicale effectuée par micro-incision sur le pli naturel des paupières supérieures pour éliminer la peau et les excès de graisse causés par le vieillissement. L’objectif de cette intervention est de rendre au regard un regard plus reposé et rajeuni. 

Blépharoplastie inférieure

La blépharoplastie inférieure est une chirurgie qui sert à enlever une partie excédentaire de la peau de la paupière inférieure. C’est l’opération qui enlève les poches sous les yeux et, dans certains cas, peut même améliorer les sillons des cernes en repositionnant la graisse, dans le but d’obtenir un regard plus ouvert et plus jeune.

Il existe différentes techniques pour effectuer cette intervention et le chirurgien esthétique doit choisir la plus appropriée en fonction des besoins du patient.

Blépharoplastie transconjonctivale

La principale différence par rapport à la blépharoplastie subciliaire est le lieu où l’incision est pratiquée. Pour une blépharoplastie transconjonctivale, le chirurgien pratique l’incision entre les paupières et le globe oculaire.

Cette technique est plus courante chez les patients chez lesquels ils ne présentent pas de laxité excessive dans la peau ou dans le muscle de la paupière et dont les poches sont peu prononcées. Indiqué pour les patients plus jeunes.

L’un des avantages de cette procédure est que la peau n’est pas touchée pendant la chirurgie et ne nécessite donc pas de suture identique, ce qui implique l’absence de cicatrice cutanée et une récupération plus rapide. L’accès conjonctival est fermé sans suture.

Blépharoplastie sous-jacente

L’incision pour la blépharoplastie sous-jacente est faite sous la ligne des cils. L’objectif de cette intervention est de réduire les poches des paupières inférieures en éliminant une partie de la graisse accumulée à l’intérieur. Cette approche est également idéale dans les cas nécessitant un retrait de la peau. 

queen esthetique
queen esthetique